Carnac, Plouharnel, Erdeven, Poemel, la Trinité sur mer

Avril 2017. Un piégeage d’insectes xylophages a été réalisé de mi-juin à mi-septembre 2016 sur des parcelles boisées en Carnac et en Plœmel. Ce piégeage a été réalisé par des représentants de la DRAAF Bretagne (http://draaf.bretagne.agriculture.gouv.fr/) et de la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles de Bretagne www.fredon-bretagne.com), dans le cadre de la surveillance des insectes nuisibles, en particulier le « monochamus galloprovencialis ».

Voici ci-dessous le résultat reçus en avril 2017 du piégeage sur la commune de Plœmel :

Monochamus galloprovincialis 39 captures de Monochamus galloprovincialis sur le  piège.

Ce Coléoptère est un membre de la famille des Cerambycidae (Longicorne).
C’est un  insecte inféodé aux conifères. La larve vit dans le bois, l’imago est visible de juin à septembre. Les monochamus sont les principaux vecteurs du nématode du pin. Ce ver microscopique est responsable de la mortalité des pins au Portugal et en Espagne.

Autres espèces piégées
 

Scolytidae-ips Scolytidés : ips

Les scolytes font partie intégrante de tout écosystème forestier. Il existe une soixantaine d’espèces de scolytes en France qui sont des ravageurs potentiels des conifères.  La plus répandue, et la plus redoutée au point de vue économique, est le typographe (lat. Ips typographus). L’adulte mesure environ 5 mm de long. Il est de couleur brun foncé. Il pond dans l’écorce et ne laisse donc aucune trace de galerie dans le bois. Il appartient aux quelques scolytes qui tendent à pulluler si les conditions leur sont favorables et qui risquent ainsi de mettre en danger les peuplements forestiers.
  Cléridés : Thanasimus (T. Formicarius)

Espèce de coléoptère qui mesure en moyenne 10 mm de longueur. Il a des bandes sinueuses noires et blanches, son thorax est rouge. Les larves mesurent de 10 à 15 mm de longueur. Il se nourrit de petits insectes xylophages et ses larves sont prédatrices des larves de scolytes, ravageurs de conifères malades ou morts.
Il est attiré par les phéromones de ses proies et par les substances volatiles produites par les arbres infestés.

 arhopalus_rusticus  

Cerambycidés : 

Capricorne d’importance économique limitée. Il colonise les résineux fraîchement abattus non écorcés. Il émerge parfois de bois récemment mis en œuvre. Il est cependant plus couramment rencontré dans les souches très dégradées.