Sur le territoire local et compte tenu de la nature des sols, l’espèce économiquement la mieux adaptée est généralement le pin maritime. Éventuellement, une analyse du terrain permettra de confirmer cette adaptation.

Le pin est exploitable à 50 ans environ.

Les prix varient selon le contexte local et la conjoncture économique générale. Chaque prix se négocie. Le bulletin semestriel de liaison des sylviculteurs bretons du CRPF informe sur quelques prix.

Les fiches du CNPF proposent une information synthétique :
www.cnpf.fr/data/fiche_pin_maritime_1.pdf
www.cnpf.fr/data/les_eclaircies_des_plantations_resineuses_1.pdf 

www.crpf-poitou-charentes.fr/Le-pin-maritime.html
www.crpfaquitaine.fr/docs/fiches-techniques/29_pin_maritime.pdf (2008)
www.crpfaquitaine.fr/docs/fiches-techniques/12_pin_maritime.pdf (1992)