Avant de faire exploiter le bois de sa parcelle, il faut y accéder.

Si la parcelle est enclavée, ou si la largeur de l’accès existant est insuffisante pour son exploitation par les matériels actuels, son propriétaire peut demander un passage suffisant pendant le temps nécessaire, à charge d’une indemnité proportionnée au dommage qu’il peut occasionner. Voir la note (1)

Des subventions (régionales , …) pour la mise en œuvre de voies de desserte forestière ont parfois existé …

Note (1). Le droit de passage fait l’objet des articles n° 682 à 685-1 du Code Civil (cf legifrance.gouv.fr)